lundi 4 juin 2018

LE FESTIVAL PHOTO A LA GACILLY

LA TERRE EN QUESTIONS 

UNE GALERIE D'ART A CIEL OUVERT 
UN CONCEPT UNIQUE 

-ESCAPADE AU COEUR DU MORBIHAN-




15ème EDITION
28 EXPOSITIONS
1000 PHOTOS
320 000 VISITEURS L'ETE


Fidèles au rendez-vous nous avons découvert cette fabuleuse exposition sous un soleil radieux et des températures estivales.


Cette édition anniversaire, 15 ans quand même, 
n'a ni pays, ni thématique particulière ... 
juste une et unique 
LA TERRE 

Chaque année, je me demande comment l'exposition sera menée et je suis à chaque fois subjuguée par le talent des photographes et la mise en scène des organisateurs.

Je reprends ici les mots du Ouest France : "Cyril Drouhet, commissaire des expositions du festival, aurait bien aimé fêter les quinze ans du festival en saluant d'immenses avancées en faveur de la Terre ... Ce n'est pas le cas"




Alors comme moi, comme nous, déambulez au sein du festival et redécouvrez LA TERRE, la beauté, la tragédie, l'absurdité, l'humanité, les progrès, les enjeux environnementaux ... à travers l'oeil de photographes de talent.

Photographie prise par ma fille

Comme à mon habitude je n'en dévoilerai pas trop ici, juste ce qui m'a marqué le plus ... 





UN INVITE D'HONNEUR : THOMAS PESQUET

TERRE(S)
PLACE DE LA FERRONNERIE 

PHOTOGRAPHE AMATEUR







LA RUE LAFAYETTE 

LE TIBET HAUT EN COULEUR 
UN DEMI SIECLE DANS L'HIMALAYA

PAR LE PHOTOGRAPHE MATTHIEU RICARD




Dans cette rue, le temps s'est arrêté, nous sommes ailleurs. J'y étais tellement bien que je pense y avoir passé 50% de mon temps de visite du Festival. 

Avec tous ces drapeaux de prières flottants dans les airs la rue est magnifiée.


J'ai acheté une guirlande de drapeaux de prières à la boutique Tibetaine. 
Sur les petites pièces colorées sont imprimées des prières, les guirlandes sont accrochées de façon à ce que le vent caresse le tissu et emporte avec lui les formules sacrées pour les transmettre aux dieux et à toutes les personnes qui seront touchées en chemin. On peut aussi inscrire ses propres messages sur le tissu. 





MA PHOTOGRAPHIE COUP COEUR DU FESTIVAL





LA CATASTROPHE A VENIR

LA ROUTE DU LITHIUM

PAR LE PHOTOGRAPHE MATJAZ KRIVIC

Les photographies sont Venelle du Courtil Saint Vincent 



Il y quelques jours je découvrais dans le Ouest-France un article consacré aux problèmes environnementaux et sociaux liés à l'émergence des voitures hybrides.
Les photographies de Matjaz Krivic en sont une parfaite illustration.




Cet Or Blanc est le composant principal des batteries de nos smartphones, de nos ordinateurs portables, des voitures hybrides ...






"Les populations locales, dont la survie dépend essentiellement de l'agriculture, seront les plus touchés par l'exploitation du lithium qui utilise la plus grande partie de leur eau douce"





L'ABSURDITE 

UNE LECTURE DU PAYSAGE

PAR LE PHOTOGRAPHE OLAF OTTO BECKER


Il met en évidence l'absurdité, pendant que l'on détruit des forets ayant mis des années à se developper on fabrique au sein des villes une nature factice. 







DANS LA PRAIRIE

LES ANIMAUX SAUVAGES 

PAR LE PHOTOGRAPHE MICHAEL NICHOLS



Michael Nichols est un célèbre photographe animalier, maintenant à la retraite, ses photos au sein de la Prairie montrent son engagement de la sauvegarde du monde naturel.








LA GACILLY UN JOLI VILLAGE







UNE PHOTO POUR CLOTURER MON ARTICLE 

Que vous inspire-t-elle par rapport au thème "LA TERRE EN QUESTIONS" ?


Photographie prise par ma fille

Bonne visite,


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire